Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Troisième / Diplôme national du brevet - définitions des épreuves écrites

Diplôme national du brevet - définitions des épreuves écrites

À compter de la session 2013, le diplôme national du brevet comporte deux séries : la série générale et la série professionnelle, comme le prévoit le décret n°2012-1351 du 4-12-2012 (JO du 6-12-2012, BOEN n°46 du 13-12-2012) relatif au diplôme national du brevet modifiant le code de l'éducation. Elles remplacent les trois séries précédentes : collège, technologique et professionnelle. Peuvent se présenter à la série générale les élèves des classes de troisième des collèges. Les élèves des classes de troisième à dispositifs particuliers peuvent se présenter à la série professionnelle.

evaluationModalités d’attribution du DNB de la série professionnelle à partir de la session 2017.

Pour obtenir le brevet, l’élève devra obtenir au moins 350 points sur 700.

Pour les candidats de la série professionnelle, des sujets distincts pour les épreuves écrites sont élaborés en adéquation avec les spécificités des classes de 3e Prépa. Pro. Ces spécificités seront explicitées dans des référentiels adaptés. 

  1. Première épreuve écrite 
    mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie (100 points):

    - Une première partie, d’une durée de deux heures, porte sur le programme de mathématiques. 

    - Une seconde partie, d’une durée d’une heure, porte sur les programmes de physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie (pour chaque session de l’examen, deux disciplines uniquement seront concernées).  
     
  2. Seconde épreuve écrite : français, histoire et géographie, enseignement moral et civique (100 points)
     
  3. Épreuve orale : soutenance d’un projet (100 points)
    L’épreuve orale de soutenance d’un projet permet au candidat de présenter l’un des projets qu’il a menés au cours des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l’un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d’éducation artistique et culturelle) qu’il a suivis. 
  4.  Evaluation du niveau de maîtrise du socle (400 points) 

    Chaque niveau de maîtrise du socle est converti en un nombre de points, pour chacune des quatre composantes du domaine 1 « les langages pour penser et communiquer » et pour chacun des quatre autres domaines de formation du socle  :

- 10 points pour «Maîtrise insuffisante» ;

- 25 points pour « Maîtrise fragile» ;

- 40 points pour «Maîtrise satisfaisante» ;

- 50 points pour «Très bonne maîtrise».

Peuvent s’ajouter les points obtenus pour la découverte professionnelle : 10 points, si l'élève a atteint les objectifs d’apprentissage du cycle, 20 points, s’il les a dépassé .

Pour consulter la note qui précise  les modalités d’attribution du DNB à compter de la session 2017.